10% de remise immédiate Sur les objectifs Hybride TAMRON Avec le code : 8DEC
🎄🎁 1 jour 1 offre : ouvrez-vite ! 🎁🎄
  1. Accueil
  2. FISHEYE Magazine N°17 Mars-Avril 2016 - Ce produit n'est plus disponible à la vente
Nous sommes désolés, nous ne commercialisons plus ce produit.

EtoileEtoileEtoileEtoileEtoile

FISHEYE Magazine N°17 Mars-Avril 2016

  • FISHEYE Magazine
  • Numéro 17
  • Mars-Avril 2016
FISHEYE Magazine
Numéro 17
Mars-Avril 2016

Les photos de famille nous racontent des histoires

Les photos de famille occupent une place singulière parmi les images qui nous entourent. Elles explorent la question de l'intime, de la représentation du bonheur, du rapport à nos proches, des traces qu'on nous laisse et de celles que l'on veut transmettre.

Elles sont comme des concentrés d'émotion qui nous font osciller entre joie et mélancolie. Des généalogistes aux collectionneurs, elles s'invitent dans nos vies au-delà des albums traditionnels.

Photographes, cinéastes, écrivains, gens de théâtre… les artistes ne sont pas en reste pour interroger ces images de notre
intimité et développer les histoires qu'elles recèlent.
Les photos de famille et leurs usages ont évolué avec les mutations de la société. De simples documents elles basculent vers la fiction. Comme le démontrent les photographes qui nous livrent leurs récits, de Vik Muniz à Carolle Benitah, en passant par Alain Keler ou Louise Narbo.

Ce numéro vous entraînera de l'autre côté de l'Atlantique pour découvrir la nouvelle scène new-yorkaise, et fera un crochet par le centre Pompidou qui met à l'honneur la photographie des années 1980. Vous pourrez aussi découvrir différents travaux : celui du duo Epectase qui interroge le politique via sa résidence
à Corbeil-Essonnes, dans le cadre de L'OEil urbain ; la nouvelle série de Shane Lynam sur les stations balnéaires construites dans les années 1960 entre Montpellier et Perpignan, présentée au festival Circulation(s) ; sans oublier un portfolio d'Amaury
da Cunha, photographe, critique et écrivain, qui nous éclaire sur son travail en répondant aux questions de son ancien professeur, Arnaud Claass.